Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ecologirl

Ben & Jerry's lutte pour le climat. Oui, mais...

Fin mai dernier, j'ai été invitée par la fameuse marque de crèmes glacées Ben & Jerry's au festival We love green, afin que ses responsables français me présentent leur nouvelle campagne mondiale de sensibilisation au réchauffement climatique "Quand c'est fondu, c'est foutu !". Et depuis, je suis bien embêtée pour écrire mon article, car pour dire les choses simplement : "j'ai le cul entre deux chaises". Voici pourquoi...

Une entreprise sympathique, à l'image écolo soignée

Ben & Jerry's possède un capital sympathie super fort. Fondée à la fin des années 70 par deux copains doux rêveurs, la marque s'est développée en outsider en proposant des crèmes glacées d'excellente qualité, au "bon lait du Vermont", avec des exigences fortes comme le refus d'utiliser des hormones de croissance.

Au fil des années, la marque est en amélioration constante :
- Elle soutient le commerce équitable depuis 1996 avec le café, auquel s'ajoutent la vanille et le cacao en 2006. "La certification Commerce équitable garantit que les fermiers qui cultivent la vanille, le cacao et les grains de café tirent un prix équitable de leur récolte, ce qui leur permet de réinvestir dans leur terre et leur communauté"*.
- "Ben & Jerry’s travaille chaque jour à trouver des moyens pour réduire son impact environnemental avec un objectif de réduction de 15 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 et une transition à 100 % d’énergies renouvelables d’ici 2050"*.
- "Dès 2007, Ben & Jerry’s a lancé sa première campagne de promotion contre le changement climatique en partenariat avec Dave Matthews Band"*. Elle multiplie également les actions contre la déforestation.

La marque soutient également de jeunes starts-up à travers son concours "Join our core" qui récompense chaque année de jeunes pousses qui agissent pour la planète. Cette année c'est Glowee et Carton Plein qui ont gagné le concours français et reçoivent l'aide de la marque pour communiquer. (Un clic ici pour les découvrir)

*extraits du dossier de presse

Quand c'est fondu, c'est foutu !

Ben & Jerry's a lancé cet été sa campagne "Quand c'est fondu, c'est foutu". Une vidéo bien foutue pour montrer que 2° de trop, ce n'est pas bon pour les glaces. Et pour la planète non plus... L'objectif est de mobiliser ses clients (et au-delà) au réchauffement climatique, à 5 mois de la conférence de Paris (COP21) qui doit aboutir à des accords historiques pour contenir le réchauffement climatique à moins de deux degrés.

En termes d'énergie, Ben & Jerr'ys fait partie des bons élèves de l'industrie agro-alimentaire avec :
- l'objectif d'augmenter l’efficacité énergétique et de réduire les déchets de ses unités de production. En Europe, dans l'usine basée aux Pays Bas, est installé le Chunkinator, un digesteur écologique pas comme les autres. Mis en place en 2014, cette machine transforme les déchets issus du procédé de fabrication en énergie propre. A ce jour, le Chunkinator a produit suffisamment d’énergie pour fabriquer plus de 16 millions de pots de crème glacée !

- un congélateur plus écologique : en 2008, avec l’association Greenpeace, Ben & Jerry’s a lancé un congélateur plus propre. Il refroidit la crème glacée à l’aide d’hydrocarbures écologiques !

- un séparateur de fumier : la marque a mis en place Green Dream Farm et NativeEnergy un système qui réduit de façon significative la quantité de méthane émise par les vaches. Sur 10 ans, le projet est estimé comme équivalent au retrait de 5000 voitures des routes pendant un an ! Ce programme pilote devrait voir le jour dans d’autres fermes Ben & Jerry’s dans le monde entier.

Lire l'ensemble des engagements de la marque pour le climat
 

Ben & Jerry's lutte pour le climat. Oui, mais...

Oui mais... Comment lutter contre le réchauffement climatique tout en produisant des tonnes de méthane ?

Voilà où le bât blesse et où je suis mitigée. Car oui, la marque fait plein d'efforts, et franchement, si tous les poids lourds de l'industrie agro-alimentaire en faisaient autant, le monde s'en porterait bien mieux. Mais on sait aujourd'hui que l'industrie du bétail (viande et lait) est l'un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre, notamment de méthane, pire encore que le CO2 dont on nous rabat pourtant les oreilles.

Nous sommes à un tournant décisif. Il est temps de prendre de vrais engagements pour lutter contre le dérèglement climatique. Si Ben & Jerry's veut vraiment marquer le coup et s'engager franchement dans cette lutte, il faut être radical et aller encore plus loin que toutes les mesures déjà mises en place : proposer des glaces sans lait de vache ! Ne dites pas que c'est impossible, les recettes existent !

Ben & Jerry's lutte pour le climat. Oui, mais...

En posant la question à la responsable marketing France, j'ai compris que la R&D aux États-Unis travaillait sur des glaces sans lait mais que rien n'était encore vraiment prêt. Et pourtant, ce serait l'idéal : plus besoin de faire des tas d'efforts pour compenser ses émissions de gaz à effet de serre, il y en aurait mathématiquement beaucoup moins ! Et je ne parle pas du bien-être animal, qui n'est pas le sujet de ce billet, mais qui est un vrai sujet en soi quand on s'y penche un peu.

Bien évidemment, la marque trentenaire, filiale à 100% d'Unilever depuis 2000, ne pourra pas se transformer et abandonner sa production laitière du jour au lendemain. Mais si on compte les écolos, les allergiques au lait de vache et les vegans, il y a un marché énorme à (re)conquérir. Ça vaudrait le coup d'essayer non ?

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite mail 20/10/2015 10:50

Bravo pour ton blog!! Et surtout, merci pour ce contenu qui me fait toujours plaisir!!
Amicalement

Elementaire 10/09/2015 10:32

Si ils travaillent sur le projet de glace sans lait de vache on peut au moins espérer que ça soit commercialisé un jour! Au moins l'idée germe dans leurs tête.

voyance en ligne gratuite 29/08/2015 12:33

Bonjour !
Votre blog est très intéressant ; et
présente bien tout ce qui est bon Merci !

Danafields 14/08/2015 10:44

Merci pour toutes ces infos d'un coup!
J'ai travaillé dans l'agriculture et je te jure que les vaches lorsqu'elles se nourrissent normalement (herbe, foin, un peu de céréales) ne "pètent" pas et ne génèrent donc pas de méthane!!!!!
L'apparition de cette pollution est liée EXCLUSIVEMENT à la production d'encilage pour nourrir les vaches en stabulation, donc privée de broutage en prairie...
Qui plus est, l'encillage est une belle escroquerie, puisqu'il s'agit souvent de maïs fermenté (ce qui produit de l'alcool) et au final, rend les vaches malade, car comme les humains, un apport de sucre et là, d'alcool dérègle complètement la digestion des vaches...
C'est toujours une histoire de gros sous tout ça, de toute manière!

The Heartsless Witch 17/07/2015 18:46

dis toi qu'ils vont lancer début 2016 une glace vegan, du coup, pas d'industrialisation animale derrière.. donc c'est un plus.

Après, une question me traverse l'esprit. Pourquoi, lorsque des entreprises (ou des gens) font des efforts pour faire moins pire on se demande toujours s'ils ne pourraient pas faire mieux encore ?

déjà, comme tu le dis, c'est un bon pas et si la plupart des entreprises suivaient leur exemple, ça serait pas mal non ?

ceci dit, je me suis souvent posé la question si cette marque était "juste" du green washing, je suis contente de lire que ça ne l'est pas ! je vais ptêtre finalement m'acheter de la glace (en 2016...)