Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ecologirl

Morgane Gâcon, conseillère en nutrition du 21ème siècle

Quand j’ai rencontré Morgane, elle était conductrice de bus. Un métier étonnant pour une jeune femme ! Mais c'était aussi une talentueuse photographe et c’est ainsi que nous avons travaillé ensemble sur une expo sur l’éco-mobilité.

Quelques années plus tard, je la vois un beau jour réapparaître dans mon bureau. Les cheveux ont poussé, le sourire est toujours aussi large mais il émane de la jeune femme une sérénité nouvelle. Morgane me raconte qu’elle a changé de vie : elle est devenue conseillère en bio-nutrition et a acquis des machines ultra-performantes pour aller plus loin dans l'accompagnement de ses clients en bio-nutrition. Passionnant !

Morgane Gâcon, conseillère en nutrition du 21ème siècle

Morgane, que je connais alors assez peu, me raconte qu’elle a souffert toute son enfance. Une hyperlaxité la rend extrêmement fragile au niveau des articulations et des ligaments qui se cassent pour un rien. Des migraines à répétition. Des maux de ventre insupportables. Ses parents, allopathes convaincus, lui donnent des médicaments pour la soulager en lui répétant que « c’est dans la tête » et que ça va passer.

A 27 ans, une kiné l’oriente vers un rhumatologue qui posera (enfin) un diagnostic.  Morgane souffre d’une maladie génétique : le syndrome Ehlers-Danlos, du nom des deux médecins qui ont découvert cette maladie. Et de type 3, ce qui signifie que cela impacte l'organisme jusqu'au collagène qui peut devenir trop élastique. La maladie a des conséquences sur le cœur, le ventre, les yeux et articulations. Et par-dessus cette maladie génétique, une maladie auto-immune s’est ajoutée, corsant encore plus les symptômes et la difficulté à poser un diagnostic fiable.

A la suite de cette découverte, la jeune femme s’envole pour le Sri Lanka. Ce qui devait être un séjour de deux semaines devient un séjour longue durée. Elle découvre l’ayurvéda, médecine indienne ancestrale. Et fait une rencontre décisive avec un médecin ayurvédique qui lui suggère de revoir entièrement son alimentation. Morgane qui mange « sainement » avec notamment les légumes du potager familial ne comprend pas tout de suite ce qu’il entend. Mais elle commence à s’intéresser de près à la nutrition et multiplie les découvertes.

Photo by Deniz Altindas on Unsplash

Photo by Deniz Altindas on Unsplash

Voyant rapidement ses symptômes diminuer, Morgane décide de se pencher encore plus sérieusement sur ces questions et démarre une formation de naturopathie à l’école CENATHO-Naturopathie de Paris, affiliée à la FENAHMAN (Fédération Française des Écoles de Naturopathie). Elle obtient un diplôme en conseils Bio-Nutritioet Naturopathie. Elle se forme en parallèle au massage ayurvédique ré-énergétique traditionnel avec l’école « Bien-être d’ailleurs » à Bordeaux.

En insatiable curieuse, Morgane continue d’étudier et décide de se former à l’utilisation de machines encore méconnues. J’en ai testé quelques-unes...

Elle propose par exemple le test respiratoire qui analyse les gaz émanant du tube digestif. Cette méthode a été mise au point par un gastro-entérologue, le Dr Donatini. En révélant la présence de bactéries pathogènes (comme la fameuse en surnombre, cela permet à la fois d’affiner un diagnostic ou de gagner du temps pour le faire. Il arrive parfois qu’il infirme une idée préconçue. Les résultats sont au micron près et la machine est vérifiée tous les 6 mois.
Aujourd’hui, l’Ecim, l’école de formation du Dr Donatini ne forme que des médecins. Morgane a donc eu de la chance de se former avant cette contrainte.

Morgane Gâcon, conseillère en nutrition du 21ème siècle

Plus impressionnant encore, l’Aumscan m’a bluffée. Cette machine utilise la biorésonance. Un casque posé sur les oreilles envoie des signaux électromagnétiques dans le corps. Ces ondes (sans danger !) passent dans tout le corps et repartent dans l’autre oreille pour aller enregistrer les données dans l’ordinateur. On voit en temps réel les zones du corps où « ça bloque ». De véritables nœuds dans les organes qui empêchent l’énergie de circuler. En réponse à ces blocages, une mauvaise digestion, de la fatigue, des migraines...

Après un questionnaire sur ma santé et mon hygiène de vie, nous avons ainsi pu tester différentes zones de mon organisme. Impossible de faire tout le corps car cela prendrait trop de temps et surtout fatiguerait trop l’organisme. En effet, après le scan à proprement parler, il est possible d’envoyer une nouvelle salve l’énergie pour débloquer les différents nœuds. Et on voit s’afficher sur l’écran les résultats automatiques d’amélioration.

« Étant donné qu'un organe ou un tissu déséquilibré n’émet plus le spectre de fréquences de l'organe sain, la biorésonance offre la possibilité de ‘ré-informer’ les tissus concernés afin de relancer le fonctionnement des organes déficients. Pour cela, il émet l'information de la fréquence du tissu sain afin que l'organe puisse se réaligner par réaction. Cette information est douce, en total respect avec l'unité du corps vivant. »

Bluffant je vous dis ! Le soir même, je fus au lit à 21h (ce qui ne m’était pas arrivée depuis… 30 ans ?) et j’ai dormi jusqu’à 9h30 le lendemain. A peine croyable !

Alors qu’elle me rédigeait quelques conseils en nutrition, hygiène de vie et recommandations en compléments alimentaires, j’ai pu également tester le Bol d’air Jacquier (déjà testé à Naturôme)

Mais Morgane ne propose pas que l’utilisation de ses machines. Elle aime aussi travailler avec ses mains en faisant des massages ayurvédiques spécifiques selon les maux (dos, tendinites, névralgies d’Arnold et migraines). A tester lors d’une prochaine séance !

La jeune thérapeute m’a raconté un tas d’exemples de guérison (en plus de la sienne) et de mieux-être. Et en l’écoutant, je me suis dit, une nouvelle fois, combien il est aberrant que les médecins ne disposent que d’une seule journée de cours sur la nutrition dans tout leur cursus… alors qu’ils prêtent le serment d’Hippocrate qui dit « Que ton aliment soit ta première médecine ». Comment est-ce encore possible aujourd’hui ?

Vous l’aurez compris, je suis sous le charme de cette jeune thérapeute bien dans son siècle qui allie la pratique ancestrale de l’ayurvéda aux machines les plus récentes. Avec en prime une vraie passion pour la nutrition qui lui a permis de s’auto-guérir… pour mieux soigner les autres aujourd’hui.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la large palette de soins que propose Morgane, rendez-vous sur son site Esprit Natur’A. Vous m’en direz des nouvelles…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Angelilie 06/09/2017 18:37

Un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir