Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ecologirl

Le projet Kaisei pour lutter contre la pollution marine

Vous avez sans doute entendu parler de cet amas de déchets plastiques, grand comme la France, qui dérive dans le Pacifique. Pour l'étudier et essayer de trouver une solution à ce problème écologique majeur, l’ONG Project Kaisei lance une campagne de communication originale et internationale.

 

Pendant 10 jours, Kai, un poisson rouge, sera filmé en direct sur Facebook. Son aquarium sera infesté de plastique et au fur et à mesure de la campagne et des dons reçus, les déchets seront retirés. Une manière symbolique de sensibiliser à la pollution vécue par ses compères des océans.

 

Pour soutenir ce projet, dites "J'aime" sur la page Facebook, invitez vos amis à le faire et si vous le pouvez, faites un don pour cette ONG. Leurs découvertes aideront peut-être à dépolluer l'océan dans son ensemble ?

 

Le 7ème continent est un amas de déchets...

 

Le projet

La page Facebook

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexandra 27/05/2014 10:52

La Nouvelle-Calédonie importe 99.8% de son blé d'Australie pour la fabrication du pain, des pâtisseries et des pâtes...


L'Australie teste actuellement en plein champs une dizaine de variétés de blé et d'orge OGM dans 5 Etats (ACT, Victoria, Western Australia, South Australia, et New South Whales), et ce depuis 2005.

En juillet 2012, deux activistes de Greenpeace ont détruit des essais de blé OGM, mettant en avant les arguments suivants :
- contamination impossible à maîtriser, et déjà constatée,
- gaspillage de l'argent public : détournement de la recherche publique à des fins commerciales impliquant les plus grandes multinationales des biotechnologies,
- préoccupations sanitaires,
- échec commercial programmé mettant en danger les agriculteurs,
- brevetage du vivant, etc.

Greenpeace a alors été condamné à verser 280 000 $ au CSIRO.

Le blé est la première production agricole australienne et 2/3 du blé est destiné à l'export. C'est le 6ème producteur de blé (après la Chine, l'Inde, les USA, la France, la Russie) et le 3ème exportateur (après les USA, le Canada) au niveau mondial.

La culture commerciale du blé OGM est prévue pour 2015, ce qui fera de l'Australie le 1er pays au monde à commercialiser au blé transgénique.

La Nouvelle-Calédonie importe 99.8% de son blé d'Australie, et les Etats Insulaires du Pacifique sont tous fortement dépendants de cet approvisionnement.

Le texte de réglementation sur l'étiquetage (incluant la mention des OGM pour les denrées alimentaires qui en contiennent), voté par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en février 2014, prévoit une application seulement à partir de 2017. Il est urgent que ce texte soit amendé et voté par le Congrès.

Mobilisons-nous tous en signant cette pétition :
http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/ble-ogm-australien/12098