Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ecologirl

Le tri, ça marche aussi pour les habits !

Un Français sur deux donne les vêtements dont il ne veut plus. C’est bien. Mais cela veut dire qu’encore la moitié d'entre nous jette ses TLC (Textile, Linge de maison et Chaussures) à la poubelle... Et ça pour moi c’est inconcevable ! Lorsque l’on jette ses TLC, ils partent le plus souvent à l’incinérateur de déchets avec 0 possibilité d’être réutilisés. Alors que comme pour le verre ou le papier que nous avons l’habitude désormais de trier, apporter ses vêtements, mêmes usés, dans des points d’apport volontaire permet de leur offrir une nouvelle vie et d’éviter de créer de nouveaux déchets. Vous aussi, ayez Tracking link" data-popup="true">la fibre du tri pour ne plus jamais jeter vos vêtements !

Le tri, ça marche aussi pour les habits !

Profitez du printemps pour faire le point dans vos penderies. Entre les vêtements usés, trop petits, trop vus, on peut se débarrasser d’une bonne partie... et pourquoi pas faire de la place pour de nouveaux habits ou linge de maison.

Pour les enfants, vous pouvez tenter de revendre vos vêtements en bon état sur des sites d’occasion (Patatam, Affaires de p’tits) ou dans un dépôt vente de votre ville.

Les ados et adultes pourront profiter des trocs pour renouveler leur garde robe à moindre coût ! Par exemple à Bordeaux, rdv le 14 mai à la Partagerie pour la toute première « kilo-troc party ». Triez, pesez, échangez, avec en prime des tapas et de la bonne musique !

 

Le tri, ça marche aussi pour les habits !

Donner ses vêtements, c'est facile et utile !

TOUS les TLC (textile, linge, chaussures - même usés, troués, abîmés) peuvent être apportés dans un point d'apport volontaire : une borne comme sur la photo ci-dessous, dans des  associations spécialisées, via des sacs de collecte dans les halls d'immeuble, dans les espaces dédiés des déchetteries...

Seule et unique contrainte : qu'ils soient propres et secs, car les vêtements humides pourraient abîmer le reste des vêtements du sac voire de la borne toute entière.

Il y a 35.000 points d'apport volontaire en France, il y en a forcément un près de chez vous. Pour le vérifier, rendez-vous sur la carte interactive imaginée par Eco TLC en cliquant ici.

 

Le tri, ça marche aussi pour les habits !

Une fois dans la borne, les TLC démarrent leur nouvelle vie !  Après la collecte, ils seront triés par des professionnels, qui vérifieront dans quel circuit ils pourront partir :

- les vêtements en bon état seront revendus à petits prix dans des boutiques spécialisées,

- les vêtements abîmés pourront être réparés ou réutilisés dans de nouvelles créations,

- les vêtements en trop mauvais état seront recyclés. Saviez-vous que l’on fabrique désormais des matériaux d’isolation avec de vieux jeans ? Hyper efficace !

L'ensemble des actions de la filière (collecte, tri, réparation, recyclage...) est le plus souvent effectué par des personnes en résinsertion. Donner vos vêtements permet donc de créer de l'emploi, c'est doublement utile !

 

 

Le tri, ça marche aussi pour les habits !

Quelques règles pour donner vos vêtements

- Donnez des vêtements propres et secs, essayez de les plier correctement pour faciliter le tri

- Pensez à bien fermer vos sacs

- Les chaussures doivent être liées par paires pour éviter de les égarer

- Ne laissez rien à côté des bennes. Si la benne où vous souhaitez déposer vos sacs est pleine, signalez-le à l’organisme en charge de la collecte, les coordonnées sont généralement indiquées sur les bennes.

Vous pouvez aussi donner directement vos TLC dans les associations qui les récupèrent en vérifiant auprès d'elles leurs horaires de dépôt.
 

Le tri du textile en chiffres

- 2,5 milliards de TLC sont mis sur le marché chaque année, soit environ 600 000 tonnes (9 kg par an et par habitant !)

- En 2013, 2,5 Kg de TLC par habitant ont été collectés ce qui représente plus de 160 000 tonnes, soit 27% du gisement potentiel. On peut bien progresser !

- Les 60 centres de tri conventionnés à ce jour traitent des volumes en croissance régulière, passant de 65 000 tonnes en 2006 à plus de 159 000 tonnes en 2013.

- 94% des TLC triés sont valorisés : 61 % réutilisés en l’état par les trieurs conventionnés Eco TLC et 33% sont recyclés (9% en chiffons, 24 % en effilochage).

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la campagne la fibre du tri qui explique tout.

Vous le voyez, trier ses vêtements c'est vraiment utile alors n’ayez pas peur de donner vos TLC , même usés. Ils trouveront toujours une meilleure utilisation que l’incinérateur :)
 

Article sponsorisé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

emilie 26/10/2015 18:55

bonsoir Camille, je viens de découvrir votre blog, j'apprécie votre écriture et le ton choisi. L'article sur Ben et Jerry's était vraiment très instructif! quand à celui-ci il m'a fait sourire dans la mesure ou je viens d'en écrire un ressemblant, sur mon blog. Je vois qu'on a les mêmes infos. à bientôt
emilie : ecolomemepasvrai.wordpress.com

voyance en ligne gratuite 20/10/2015 10:50

Agréablement surprise par la découverte de votre site si joli et tellement original , tout y est bien conçu et très beau avec beaucoup de choix, c’est une merveille .vvvvvvv

Miguel 24/05/2015 23:52

Merci pour ce super article !

(M)aude 17/05/2015 14:33

Bonjour, un très bon article très complet. Je n'ai jamais mis un seul vêtement (ou autre) de ma vie à la poubelle... Je viens de trouver un relais Emmaüs dans ma ville, je suis ravie ! J'ai aussi découvert le site co-recyclage.com. C'est une espèce de "le bon coin" mais où on donne, on ne vend pas (donc pas que des vêtements, de tout !)
Pour les vêtements de bébés, et d'enfants, en général on se les prête entre parents...
Par contre j'ai toujours un peu peur de mettre dans les bornes... J'ai déjà vu des bornes se faire dévaliser à 3h du mat (à une époque j'en avais une juste en face de chez moi) et je ne pense pas que ça soit des gens dans le besoin qui les prennent... Je crois que ce sont plutôt des gens qui les récupère pour les revendre par la suite. Donc toute la chaîne est cassée... Mais bon, c'est déjà mieux de mettre dans une borne qu'à la poubelle !

dounette 13/05/2015 16:18

Je suis une iconditionnelle de l'achat dans les friperies / second hand shop et bien sûr, des recycleries.Je fais du tri chaque année et donne soit autour de moi soit dans les bornes !!!
Merci Camille pour cet article !